Poésies

[ Poèmes lyriques   |   Poèmes allitératifs   |   Poèmes holorimes ]

Poèmes lyriques

J'ai eu trois en géo


J'ai eu trois en géo
Note la plus mauvaise
Le niveau est très haut
La moyenne est de seize

Ce devoir de collège
consistait à placer
Sur une carte vierge
vingt villes effacées

La prof délivre un point
Quand la commune est bonne
Rien si le bled est loin
du point dans l'hexagone

Je sais situer Toulon
En Alsace au nord-est
Je vois tout à fait Lyon
Juste à côté de Brest

Je connais bien Paris
Mais j'ignore où est Troyes
Donc au pif je parie
Pas de bol, j'ai eu trois

BM

Ce poème s'est distingué sur le site Poésie française.


Ma tartine est tombée


Ma tartine est tombée
Toujours moi le vainqueur
À plat sur le tapis
Pile-poil face beurre

Après ça mon café
A coulé sur la table
Le bon Dieu a sauvé
Des clés ; pas mon portable

Quand j'ai voulu presser
À la main une orange
Trop pressé j'ai poissé
Ma chemisette blanche

J'ai du bol ce matin
Un bol de céréales
M'a échappé des mains
Les rideaux sont tout sales

Ma poêle qui attache
A cuit l'oeuf et je penche
Mais le manche me lâche
Je m'y prends comme un manche

Pour finir en beauté
Il fallait dans mon thé
Mes binocles toastées
Ce geyser enchanté

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.


J'ai eu vingt en Histoire


J'ai eu vingt en histoire
Jackpot je suis comblé
J'ai du mal à y croire
Moi qui ai redoublé

Ma première seconde
N'était pas si brillante
Mais depuis la seconde
La première me tente

Le sujet du devoir :
La guerre de cent ans
J'ai résumé l'histoire
En deux heures de temps

Voilà je suis premier
Mon voisin a eu douze
Repos sur mes lauriers
La classe me jalouse

Juste un point me chiffonne
Le mot du prof, obscur
Certes la note est bonne,
L'appréciation moins sûre :

Bravo à l'équipier
Talentueux lycéen
Continuez à l'épier
Vous aurez vingt-et-un

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.


J'ai eu zéro en math


J'ai eu zéro en math
Je m'attendais à dix
Équations délicates
Sans la calculatrice

En gros sur la copie
L'enseignant a écrit :
« 5 = - 8 pi ?
Vous n'avez rien compris ! »

Pour une erreur de signe
L'impact est accablant
Zéro, c'est mauvais signe
À un examen blanc

Pourtant j'ai expliqué :
" Ma constante R est fixe
Donc pour la débloquer
Je simplifie par x "

D'ailleurs comment prouver
Que ma logique est fausse ?
Un professeur crevé
Corrige rapidos

Il a dû se planter
Prendre un plus pour un moins
Je vais bien recompter
Recompter tous mes points

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.

[ Poèmes lyriques   |   Poèmes allitératifs   |   Poèmes holorimes ]


Poèmes allitératifs

Rire est rare


À Rouen, rue Aron, Aurore erre, ahurie
Un héron aérien aurait roué un rat !
Or, un rat roux errant a rayé roi Henri,
Et Henri, enroué, aurait raillé Héra !

Aérée rue Aron, hier Aurore a ri
Et ailleurs, rang arrière, en ruée on rira
Ah, Héra haïra Henri aux railleries,
Et un roi à Royan ou Oran errera !

Où ira, enrayé, Henri railleur ? Erreur !
En Haut-Rhin ou Iran ? Errer en rond, horreur !
À Rio : hué haut, art et aura au ras !

Or, un rien rend heureux à Rio ou ailleurs...
Eux ruraux, rois rieurs, hors horaire, à rare heure
Iront rire et en rang ouïr un héros, hourra !

BM

Ce sonnet a été sélectionné par Poésie française.


Lucie


Lucie est là seule au salon
Ses yeux ont laissé les leçons
Soûle l'ouïe s'associe aux sons :
Lents slows ou salsas, c'est selon

Assise au sol, à l'aise ainsi
Elle saisit les sol la si
Solos lents là, houleux ici
Encensent ce lieu sans souci

Si soyeux ses cils en silence
Se scellent, lisses, et l'alliance
L'alloue à l'ascèse, à l'essence
Assez assaillants sont ses sens

Ses sensations zélées, sensuelles
Oscillent là-haut sous le ciel
L'oiseau ose hisser ses ailes
En liesse, elle allie l'essentiel

La séance cesse, hélas
« Luciole hello » s'élance l'as
Son lien sensé, social, Elias
Il la salue, elle l'enlace

BM


La la la


À Lille où Lola louait, le loyer lui allait ;
Là à Lyon où elle est, le lieu en L est laid.

Là-haut Ali houleux loue Allah, houlà là !
Aléa, Alain lui hulule « alléluia ! »
Lola a l'ouïe ailée et loin ouït lent Léon
Aller là à l'allée, et las huer le lion !

L'aïeule en long la hèle, et eux hèlent, les loups !
Oui, elle alloue huit lits, loyale, aux huit loulous,
Lilian, Léa, Lili, Lou, Léo, Eulalie,
Leila et lui la houle, élu « ouin ouin », Élie.

À la halle, en lao l'on lit l'ail, le lait, l'huile...
À Lille où elle allait, l'eau y est ; il y a l'île,
Le lilas et le lin, là-haut le halo luit...
Elle a un lien au loin, Lola est liée à Louis.

BM

Ce sonnet a été sélectionné par Poésie française.

[ Poèmes lyriques   |   Poèmes allitératifs   |   Poèmes holorimes ]


Poèmes holorimes

Vide enfer mais
vies d'enfermés


Monotonie sans nuit, quelle auto marche aux phares ?
Mon hôte au nid s'ennuie, quel hôte Omar chauffard !
Des astres ce compère éteint c'est l'épaisse ombre !
Désastreux ce qu'on perd, étincelle et paix sombre !

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.


Passages pas sages


Jetant mes calumets
Mes feux en cheminées
Je tends, mec allumé
Mais faisant cheminer
Doux mon thé parfumé
Sorti léger des cendres
D'où monter par fumée
Sortilège et descendre

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.


Ce rêve


Ce rêve hier j'ai fait
Serait vierge et fée
Ma Muse, l'amarante
M'amuse là marrante !

Étreintes, peau cédée
Être Un, te posséder !
Cette amante consent
C'est ta menthe qu'on sent

Et la fée qu'on déflore
Elle a fécondé Flore
Et l'effleure émue, gaie
Elle est fleur et muguet

Hêtre, chêne ou cyprès
Être chez nous si près...
En somme, âme ou refuge
En somme amoureux fus-je ?

BM

Ce poème a été sélectionné par Poésie française.




Voir aussi les pages Oulipo et Peintures.

© Basile Morin    |     b@ici.la