basile morin ambigram logo

Ecriture

Mes créations littéraires s'inscrivent dans le genre de l'OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle), fondé sur le principe de la contrainte ludique, pour donner naissance à des textes généralement amusants. Cette démarche s'accorde bien avec mon esprit matheux, mais c'est aussi la poésie qui m'intéresse à travers ces productions.

Holorimes

Des vers holorimes (Wikipedia) sont des vers entièrement homophones, c'est-à-dire que la rime est constituée par la totalité du vers, et non pas seulement par une ou plusieurs syllabes finales identiques. Les syllabes sont prononcées pareil, mais le sens varie selon l'orthographe.
Récréation non recommandée pour les dyslexiques, mais pour les autres c'est souvent marrant !

Poème holorime


Passages pas sages

Jetant mes calumets,
Mes feux en cheminée,
Je tends, mec allumé,
Mais faisant cheminer
Doux mon thé parfumé,
Sorti léger des cendres,
D'où monter par fumées,
Sortilège, et descendre.

Quatrain holorime


Monotonie sans nuit

Monotonie sans nuit, quelle auto marche aux phares ?
Mon hôte au nid s'ennuie, quel hôte Omar chauffard !
Des astres ce compère éteint c'est l'épaisse ombre !
Désastreux ce qu'on perd, étincelle et paix sombre !

Singularité : ces quatre alexandrins holorimes mesurent exactement le même nombre de caractères, avec une police de chasse fixe comme celle ci-dessus utilisée.

Phrases holorimes


Cet art est création,
C'est ta récréation.


Cent brochets, la mort dans l'âme, sondant les temps
S'embrochaient là, mordant l'hameçon dans l'étang.


Ces marchands disent de Camille, honnête, qu'elle invente et racontait des salades.
Ses marchandises de camionnette, quel inventaire ! À compter : des salades !


Elle a fécondé, Flore, des fleurs, et les forêts ;
Et la fée qu'on déflore, d'effleurer l'effort est.


L'odieux Satan a péché !
L'eau : Dieu s'attend à pêcher.


   La femme l'affame...
Époux vend table à manger : prix aux enchères.
Épouvantable amant, j'ai pris, osant cher !


Jeune, épatante... elle couche ? Ambre sombre !
Je n'ai pas tenté le coup : chambre sombre.


Là, Cosette ouït : ses dix fils illettrés jasent ;
La causette, oui c'est difficile et très jazz...


   Flaubert
Là, t'as ce qu'a fécondé Gustave, écrivain :
« La tasse café qu'on déguste avec riz vint »


   Écrits et cris
Lisez cette phrase :
« Lise et ses teufs rasent ! »


Onfray Michel éclaire :
On frémit chez les clercs !


Parle, agite ou verse un philtre : le remède sain ;
Par là, gîte ouvert, s'infiltre l'heureux médecin.


Pauline allait vite et, lancée, dévalait des cols.
Paulina lévite, élancée des vallées, décolle !


Sarah porte du blé et son orge est fauchée.
Ça rapporte du blé et, son or j'ai fauché !

Holorimes Verlan et palindromes Rimes classiques

Verlan et palindromes phonétiques

Un palindrome sonore (Wikipedia) est une suite de sons identiques de gauche à droite et de droite à gauche. Parmi les palindromes sonores, il existe des palindromes syllabiques (comme le verlan), et des palindromes phonémiques (audibles au tourne-disque inversé).

Verlan (palindromes syllabiques)

Exemple :   « Ce crabe crasseux »   =   « seu-cra-beu-cra-seu »


Des tarzans prétendus du temps présent tardaient

Henri, l'amant zarbi, bise Armand là, riant

J'ai ta part vraie, livrée, partagée

Morin divaguant va dire un mot

Morin crie déferlant l'enfer d'écrire un mot

Pornographique, on confit gras nos porcs 

Sacré, ce lent vers tente, en verlan secret, ça !

Vincent, c'est dément de demander ces cent vins !

Vous dérangez, dit l'un, lundi j'ai rendez-vous

Palindromes phonémiques

Exemple :   « Crabe et barque »   =   « k-r-a-b-é-b-a-r-k »


Anne, au métro pouvez-vous porter Mona ?

Ça qui féconde et révèle les vers est donc efficace 

Crabe qui t'a pincé et sympathique barque

Divin qui d'un mot idiot m'indique un vide

Elle veut chez César raser ses cheveux laids

Et ça tôt pouvez-vous potasser ?

Étonnant, Gilles est intelligent, notez

Et sachez les serpents empressés les chasser !

Insensés saucissons, sont si sots ces cent saints

Jean met l'oeuf au top et ses pot-au-feu les mange

Karine en rivale, Anna la vire en Irak

L'accès à l'opéra : arrêt pot là, escale

Morin dit qu'il erre au port et liquide un rhum

Qui fait l'amen est maléfique

Rémi est posé là, à l'aise au pays, maire

Trépas, mort d'un lapin qu'un palindrome a : perte 

Ma dame, hôtesse, attend entassée Thomas. Dam !
Mas d'âme ôtée, Satan tente assez tôt madame. *

Empotée, la Reine, et gênée, râlait aux paons.
En Poe, tel art est né, général, et tôt : pan ! *

* Vers holorimes et palindromes sonores

Holorimes Verlan et palindromes Rimes classiques

Rimes classiques


J'ai eu trois en géo

J'ai eu trois en géo
Note la plus mauvaise
Le niveau est très haut
La moyenne est de seize

Ce devoir de collège
consistait à placer
Sur une carte vierge
vingt villes effacées

La prof délivre un point
Quand la commune est bonne
Rien si le bled est loin
du point dans l'hexagone

Je sais situer Toulon
En Alsace au nord-est
Je vois tout à fait Lyon
Juste à côté de Brest

Je connais bien Paris
Mais j'ignore où est Troyes
Donc au pif je parie
Pas de bol, j'ai eu trois

Poème publié sur Poésie française.


Ma tartine est tombée

Ma tartine est tombée
Toujours moi le vainqueur
À plat sur le tapis
Pile-poil face beurre

Après ça, mon café
A coulé sur la table
Le bon Dieu a sauvé
Des clés ; pas mon portable

Quand j'ai voulu presser
À la main une orange
Trop pressé j'ai poissé
Ma chemisette blanche

J'ai du bol ce matin
Un bol de céréales
M'a échappé des mains
Les rideaux sont tout sales

Ma poêle qui attache
A cuit l'oeuf et je penche
Mais le manche me lâche
Je m'y prends comme un manche

Pour finir en beauté
Il fallait dans mon thé
Mes binocles toastées
Ce geyser enchanté

Poème publié sur Poésie française.

Holorimes Verlan et palindromes Rimes classiques


Jetez aussi un oeil à mes créations anagrammes, mots ou phrases qui changent de sens lorsqu'on permute leurs lettres (exemple ma fille = famille).

Anagrammes Retour en haut de la page Page d'accueil


© Basile Morin    |     contact : basile.morin@gmail.com